Fétish'Pieds
Bienvenue sur Fétish'Pieds, le premier forum francophone consacré au fétichisme des pieds !

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Skype fétichiste
par Ailyedo Aujourd'hui à 11:09

» Bonsoir a tous
par Nice_Feet_Spirit Aujourd'hui à 7:53

» Alex de Lyon
par Ailyedo Aujourd'hui à 5:15

» Vos proches connaissent-ils votre fétichisme
par fbfeet Aujourd'hui à 4:46

» je reviens.
par Haji Aujourd'hui à 4:29

» Capable de lecher le pieds d'une inconnue ?
par Feedupied Hier à 17:17

» Semelles de chaussures
par jeankigali Hier à 9:56

» jeunes ou matures
par Ailyedo Hier à 9:11

» Suçage d'orteils
par subliminalfeet Hier à 5:29

» Discutions
par ozute55 Sam 13 Oct - 17:03


Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Lun 24 Sep - 9:49

Bonjour à tous,
Ce sujet a déjà du être évoqué mais j'aimerai le remettre à la page.
Cela me parait important. Comment chacun vit sa passion ?
Quel est le cercle de confidence de chacun? Les amis? La famille? La compagne? ou personne?
Certains en ont-ils honte ou d'autres en sont-ils fier ?
Quelles sont les réactions des proches quand vous avez annoncé votre fétichisme?
Je vous raconterai mon expérience personnelle mais j'aimerai que quelqu'un lance la débat.
Amitiés à tous
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Mfeet le Lun 24 Sep - 10:34

Salut l'ami bas quelques une de mes amie le savent mais je peu ni leurs masser les pied ni rien d'ailleurs et pour des photos c'est une mission et ma famille ne le sait absolument pas trop peur de le dire une de met amie devait m'offrir ces pied lol mais elle a un peu peur pourquoi aucune idée malheureusement voilà pour moi Smile
avatar
Mfeet
Fétichiste Confirmé
Fétichiste Confirmé

Aucun avertissement
Messages : 59
Points : 77
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 23
Localisation : Île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  bigsteck le Lun 24 Sep - 10:57

Salut,
Mon ex, et mon ancienne meilleures amies sont au courant.
Ma famille, elle ne le sais pas et ne le saura jamais. Je ne vois pas l’intérêt de les mettre au courant.

_________________
Bigsteck (modérateur du forum) n'hésitez pas a me contacter en cas de problème, facebook, twitter, Skype et autre sont a votre disposition.

bigsteck
Modérateur
Modérateur

Aucun avertissement
Messages : 1437
Points : 1432
Date d'inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Haji le Lun 24 Sep - 11:16

Personne est au courant à part ma femme, méme si quelques amis ont des doutes.
avatar
Haji
Fétichiste Confirmé
Fétichiste Confirmé

Aucun avertissement
Messages : 76
Points : 81
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 26
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Lun 24 Sep - 11:53

Mon histoire.
Jusqu’à l’âge de 30 ans personne ne savait que j’étais fétichiste. Je le cachais et bizarrement j’en avais même honte.
Mes premières expériences se sont déroulées très jeune. Ma sœur était plus âgée et je rentrais dans son lit quand j’avais 8 ou 10 ans. Elle était déjà adolescente. Je me souviens qu’une fois elle était dans le lit avec une copine et je me suis faufilé jusqu’à leurs pieds et elles m’ont laissé rester à leurs pieds. Je n’osais pas les toucher mais je me souviens avoir maté avec délectation. Après plus rien pendant des années.
Le comble c’est que j’ai eu beaucoup de petites copines en étant jeune mais je n’osais pas aller à leurs pieds. Qu’on est bête quand on est jeune ! Il y en avait une dont j’étais vraiment amoureux pour laquelle je trouvais ses petits pieds magnifiques qui un jour me dit « la partie que j’aime le moins chez moi sont mes pieds, c’est moche des pieds «  qu’elle me dit ! J’étais fou moi qui voulait lui masser et embrasser les pieds s’était foutu. Ça n’a pas duré et l’affaire s’est finie très vite.
Et puis j’ai connu ma première femme, Vanessa. Je me suis marié très jeune, trop jeune. 18 ans, j’étais encore étudiant. C’est vrai que ses pieds ont fait aussi que je l’ais épousée. Elle était très belle, très menue avec des pieds comme je les aime. Cambrure marquée, fines chevilles, doigts de pieds déliés et surtout des pieds soignés et sans déformation ni peaux mortes. Elle n’avait qu’un défaut, elle n’aimait pas les hauts talons et elle avait le don de porter les chaussures les plus moches qui soient !
Je suis resté 10 ans avec elle sans lui avouer ma passion et c’est elle un jour qui me dit qu’elle a remarqué que j’étais fétichiste. Que je matais ses pieds et que je les prenais souvent en main quand nous faisions l’amour. Et cela a été la première fois à 30 ans passé que j’ai enfin avoué ma passion. Aujourd’hui, je me dis 30 ans de perdu. Tous les petits petons qui sont passés à côté de moi et que je n’ai pas saisis.
Maintenant c’est bien différent et je vous raconterai cela dans la suite.
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Mar 25 Sep - 1:04

Le problème était que Vanessa n’était pas particulièrement passionnée par mes petits plaisirs. Il faut dire que le couple commençait à battre de l’aile. Je faisais beaucoup d’aller-retour en Afrique et la durée de ces séjours en croissance augmentaient la distance entre nous. Vanessa ne voulait pas que je prenne des clichés de ses petons. Je pouvais les embrasser mais pas les lécher.
Et puis un jour en rentrant, Vanessa me dit « J’ai quelqu’un, je veux divorcer » Oups !
Je vous passe les détails de la suite. Ce n’est pas un bon souvenir mais bon, c’est comme ça.

Pendant et après le divorce j’utilisai les services d’escort quand je passais à Paris. Je n’avais plus de honte de mon fétichisme ; Vanessa m’avait fait passer un cap et je n’éprouvais plus de réticence à avouer ma petite passion. Bien entendu pas avec la famille. C’est ce qui est troublant à notre époque c’est avec la famille que l’on peut le moins se confier. Mais je l’avais dit à quelques amis mais aussi à quelques copains avec qui je faisais des virées à la recherche d’une bonne soirée.
J’annonçais la couleur au téléphone à la fille et bizarrement très peu ont refusé. Certaines mêmes acquiesçaient avec un petit mot gentil.

Vous connaissez le principe des escorts ? Il faut un peu de monnaie mais c’est sympa et à l’époque je gagnais pas mal de fric en travaillant sur des mines de fer en Afrique.
Vous retrouvez la fille en fin d’après-midi, vous sortez en couple ou avec des amis ou des clients. Dans ce cas, la fille amène généralement une copine pour le client. Ensuite vous passez la nuit ensemble dans un hôtel parisien et le lendemain matin, vous tenez vos engagements et vous gardez le numéro de la fille si vous êtes content.

A cette époque-là j’ai rencontré pas mal de petons et des fois de très très beaux. En plus les filles portent en général de très belles chaussures à hauts talons, mon autre phantasme. En général la soirée se passait de la façon suivante, je commandais une bonne bouteille dans la chambre. La fille s’asseyait sur le lit. Je prenais leurs chevilles entre mes mains et j’embrassai leurs chaussures et leurs petits pieds. Ensuite je les déchaussais, respirais l’intérieur de la chaussure. Même une fois bien bourré j’ai mis du champagne dans la chaussure tant était belle et le pied était mignon. J'ai bu le meilleur champagne de ma vie mais ça m’a couté une paire neuve ! Je ne regrette pas, c’était divin, un vieux phantasme assouvi que j’avais vu la première fois dans Lucky Luke.
En effet dans le grand-duc, le russe boit du champagne dans la bottine de la danseuse du saloon. Je me souviens avoir été perturbé par ce dessin.

Ensuite je caressai leurs pieds, je les embrassais, le dessus, les plantes, les chevilles et bien entendu je suçais leurs orteils un à un avant de faire l’amour.
Plusieurs fois j’ai dormi tête bêche contre les petons des filles. Le matin j’aimais défaire le bas du lit et soulever le bas des draps pour voir leurs petits pieds alors qu’elles dormaient encore.
Bref je profitais bien et je n’ai jamais eu de problèmes à part pour mon compte en banque. J’aimais vivre comme ça, les filles étaient gentilles, attentionnées et surtout très belles. Je vivais mon fétichisme sans aucun tabou.
Je pensais continuer à vivre continuellement comme cela et surtout je fuyait toute possibilité d’une aventure sérieuse. Bien des copains ou des amies essayaient de me caser mais je prenais rapidement la tangente. Le divorce avec Vanessa m’avait énormément blessé et marqué.
Mais ça c’était avant de rencontrer les belles Africaines et notamment Leila, une belle mauritanienne dont je suis tombé fou
A suivre…………..Si vous voulez……………..
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Invité le Mar 25 Sep - 1:24

Pour moi seule ma copine est au courant, le reste de mes proches ne le sont pas. Non pas que j'aie honte de leur en parler, mais surtout je n'en vois pas l'intérêt.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Erika le Mar 25 Sep - 4:31

jeankigali a écrit:Le problème était que Vanessa n’était pas particulièrement passionnée par mes petits plaisirs. Il faut dire que le couple commençait à battre de l’aile. Je faisais beaucoup d’aller-retour en Afrique et la durée de ces séjours en croissance augmentaient la distance entre nous. Vanessa ne voulait pas que je prenne des clichés de ses petons. Je pouvais les embrasser mais pas les lécher.
Et puis un jour en rentrant, Vanessa me dit « J’ai quelqu’un, je veux divorcer » Oups !
Je vous passe les détails de la suite. Ce n’est pas un bon souvenir mais bon, c’est comme ça.

Pendant et après le divorce j’utilisai les services d’escort quand je passais à Paris. Je n’avais plus de honte de mon fétichisme ; Vanessa m’avait fait passer un cap et je n’éprouvais plus de réticence à avouer ma petite passion. Bien entendu pas avec la famille. C’est ce qui est troublant à notre époque c’est avec la famille que l’on peut le moins se confier. Mais je l’avais dit à quelques amis mais aussi à quelques copains avec qui je faisais des virées à la recherche d’une bonne soirée.
J’annonçais la couleur au téléphone à la fille et bizarrement très peu ont refusé. Certaines mêmes acquiesçaient avec un petit mot gentil.

Vous connaissez le principe des escorts ? Il faut un peu de monnaie mais c’est sympa et à l’époque je gagnais pas mal de fric en travaillant sur des mines de fer en Afrique.
Vous retrouvez la fille en fin d’après-midi, vous sortez en couple ou avec des amis ou des clients. Dans ce cas, la fille amène généralement une copine pour le client. Ensuite vous passez la nuit ensemble dans un hôtel parisien et le lendemain matin, vous tenez vos engagements et vous gardez le numéro de la fille si vous êtes content.

A cette époque-là j’ai rencontré pas mal de petons et des fois de très très beaux. En plus les filles portent en général de très belles chaussures à hauts talons, mon autre phantasme. En général la soirée se passait de la façon suivante, je commandais une bonne bouteille dans la chambre. La fille s’asseyait sur le lit. Je prenais leurs chevilles entre mes mains et j’embrassai leurs chaussures et leurs petits pieds. Ensuite je les déchaussais, respirais l’intérieur de la chaussure. Même une fois bien bourré j’ai mis du champagne dans la chaussure tant était belle et le pied était mignon. J'ai bu le meilleur champagne de ma vie mais ça m’a couté une paire neuve ! Je ne regrette pas, c’était divin, un vieux phantasme assouvi que j’avais vu la première fois dans Lucky Luke.
En effet dans le grand-duc, le russe boit du champagne dans la bottine de la danseuse du saloon. Je me souviens avoir été perturbé par ce dessin.

Ensuite je caressai leurs pieds, je les embrassais, le dessus, les plantes, les chevilles et bien entendu je suçais leurs orteils un à un avant de faire l’amour.
Plusieurs fois j’ai dormi tête bêche contre les petons des filles. Le matin j’aimais défaire le bas du lit et soulever le bas des draps pour voir leurs petits pieds alors qu’elles dormaient encore.
Bref je profitais bien et je n’ai jamais eu de problèmes à part pour mon compte en banque. J’aimais vivre comme ça, les filles étaient gentilles, attentionnées et surtout très belles. Je vivais mon fétichisme sans aucun tabou.
Je pensais continuer à vivre continuellement comme cela et surtout je fuyait toute possibilité d’une aventure sérieuse. Bien des copains ou des amies essayaient de me caser mais je prenais rapidement la tangente. Le divorce avec Vanessa m’avait énormément blessé et marqué.
Mais ça c’était avant de rencontrer les belles Africaines et notamment Leila, une belle mauritanienne dont je suis tombé fou
A suivre…………..Si vous voulez……………..

Oui, moi je veux, j'attends la suite Smile
avatar
Erika
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 183
Points : 207
Date d'inscription : 05/05/2018
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Mar 25 Sep - 5:16

Merci Erika, alors je continu rien que pour toi.
Je travaillais à l’époque sur les mines de fer en Mauritanie près de Zouerate. Je ne vous raconte pas le trou perdu. Je prenais le vol Air France Paris-Nouakchott. Ensuite je partais à Zouerate en voiture. On avait une belle Guest-house à Nouakchott et c’est là que je résidais avant de partir dans le nord.
Ce jour-là, je partais à Nouakchott depuis Roissy. J’étais dans le salon business d’Air France en train de boire un café quand je vois entrer dans le salon une créature merveilleuse. Une beauté que l’on ne voie que dans les films. Par expérience, de par son allure et par son habillement je suis sûr que c’est une maure ou touareg de Mauritanie ou du sud de l’Algérie. La fille est éblouissante de beauté. Elle est grande, fine, élancée. Elle porte de magnifiques scandales à talons et un vêtement traditionnel mauritanien avec beaucoup de couleurs et un foulard coloré et élégant sur la tête qui lui cache ses cheveux.
Elle se déplace dans le salon sans un bruit, ses pieds effleurent à peine le sol. Seules ses jambes bouge et son corps reste immobile avec une allure folle.
Son teint est clair, son nez et fin et petit, sa bouche est grande et ses yeux sont félins. Je suis hypnotisé et j’ai beaucoup de mal à détourner mon regard.
Elle boit un thé et délicatement elle grignote des biscuits. Ses dents sont d’une blancheur éclatante et je vois sa petite langue passer sur ses lèvres fines. Je suis à fond, je suis totalement sous le charme.

On nous annonce l’embarquement pour Nouakchott et là comble du bonheur, elle se lève et se dirige vers les portes d’embarquement. Je suis sûr que nous serons dans le même avion. J’espère de tout cœur qu’elle ne soit pas loin de moi afin que je puisse engager la conversation.
Nous embarquons enfin. Elle est devant moi et là le bonheur absolu, je vois qu’elle s’assoie sur le siège à côté du mien. Waouh. Respires Jean !
Je la salue et je m’installe dans mon siège. Elle se met immédiatement sur son IPhone et semble chatter jusqu’au décollage car l’hôtesse nous fait mettre nos appareils en mode avion.
Elle regarde par le hublot et en même temps je la vois défaire les lanières de ses scandales. Ses pieds sont magnifiques. Elle le pied grec, Ils sont très fins avec le deuxième orteil plus long que le gros orteil. Le dessus du pied est brun sable et la peau semble particulièrement douce. Ses ongles sont vernis d’un beau vernis rouge vermeil. J’adore. Elle doit chausser un 36 ou un 37. Je vois aussi la marque de ses orteils sur les semelles des scandales

Au bout d’un moment j’ose engager la conversation. Elle me sourit et me répond dans un français parfait sans aucun accent.
Elle est mauritanienne. Elle a fait ses études d’avocat en France et elle projette d’exercer dans son pays. Elle s’appelle Leila et vit à Nouakchott. Son père est un avocat renommé en Mauritanie.
Elle est belle. Son sourire est radieux. Ses yeux de chatte m’hypnotisent. Elle sent bon. Je suis carrément happé par cette beauté maure.
Leila, Leila, Leila, son prénom résonne dans ma tête.
Je lui raconte succinctement ce que je fais en Mauritanie et le vol passe très rapidement, trop.
Nous atterrissons à Nouakchott et débarquons dans la foulée.
Elle me salue et me souhaite une bonne continuation. Immédiatement, je fouille ma poche, j’ai une carte de visite que je lui tends. « Appelez-moi s’il vous plait, j’aimerai tellement vous revoir »
Elle sourit, se retourne et s’éloigne. Elle est belle.
Je ne peux plus bouger, je la regarde partir.
Le trajet à la Guest puis le trajet à la mine est une torture pour moi, je ne pense qu’à elle.
A suivre………………
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Mar 25 Sep - 6:05

Les semaines passent à Zouerate et je vous assure que c’est monotone. Quel que soit le jour de l’année, le soleil se lève à la même heure et se couche systématiquement à la même heure aussi. Il fait toujours très beau et très chaud. On frise les 50° régulièrement et les mouches nous harcèlent quand on est à l’extérieur. Je change 3 ou 4 fois de chemises par jour et prend tout autant de douches. Il n’y a rien à faire à par travailler car il n’y a ni distractions, ni bars, ni alcool, ni filles. Bref un monastère en plein désert brulant !
Et là on reste 10 semaines d’affilé. Il faut aimer le pognon ! C’était pour la meilleure solution pour me payer des escorts à Paris.
Et bien sûr le temps de penser à Leila était disponible. Je n’avais pas de nouvelles de Leila. Elle a dû mettre ma carte de visite à la poubelle. Et puis au bout de 2 mois je reçois un SMS « Bonjour, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, nous avions voyagé ensemble. Appelez-moi si vous passez à Nouakchott et si vous êtes disponible, Leila »
Waouh, Bien sûr que je me souviens d’elle, je ne fais que ça d’ailleurs ! Bien sûr que je vais être disponible.

J’échafaude un super plan. Je dois normalement rentrer en France en repos pour deux semaines dans 10 jours. Au lieu de ça, je vais rester à Nouakchott. Je sais que la Guest est toujours disponible et qu’il y a beaucoup de place. Je demande à la direction l’autorisation d’occuper la Guest 10 jours prétextant que je vais faire du tourisme.
J’espère que ça va marcher avec Leila parce que repartir à Zouerat après se faire chier à Nouakchott serai difficile. Ce n’est pas Dakar ou Abidjan la capitale de la Mauritanie.
Une journée, ça va, mais après, il faut aimer la lecture ou le foot à la télé !
J’envoie un SMS à Leila « Avec grand plaisir, je vous appelle en arrivant à Nouakchott dans 10 jours. Jean »

Enfin je suis dans la capitale. J’appelle Leila. Elle est très heureuse de m’entendre et elle me dit, je vais en ville avec une amie et retrouvons nous au café français vers 15h.
Je me doutais bien qu’elle ne pourrait pas sortir seule rencontrer un homme, et qui plus est un mécréant de chrétien !
Je suis assis en terrasse depuis 14h. Je ne veux pas la rater.
Et à 15h précise je la vois. Je reconnais sa silhouette de loin. Toujours aussi aérienne, ses pieds ne semblent pas toucher le sol quand elle marche. Je ne touche plus terre non plus, mon cœur bat à 3000 à l’heure.
Elle est habillée en tenue traditionnelle avec un voile sur les cheveux. Elle est maquillée au Kohl. Elle est belle à se damner et elle me sourit en approchant.
Je balbutie un bonjour et me présente son amie que je vois à peine tellement Leila m’éblouie.
Nous discutons de tout et de rien un moment. Nous parlons de lecture car comme moi elle est passionnée de littérature. Je bois ses paroles.

Au bout d’un moment son amie s’absente pour aller se rafraichir. Je lui dis « Je voudrais vous voir seul à seul »
« Ce n’est pas possible, je suis surveillé ici. Tout le monde connait ma famille. J’ai dit que vous étiez un ami d’un de mes professeurs qui m’a beaucoup aidé pendant mes études »
« Je vous appelle, je trouverai une solution » je lui dis avant que son amie revienne.
On ne peut pas aller au restaurant et encore moins dans un hôtel, je ne sais pas comment faire. Je pense à l’enlever et partir dans le désert. Plus sérieusement prendre une voiture et descendre au Sénégal voisin.
J’avais un ami intime à l’époque qui malheureusement est décédé aujourd’hui qui s’appelait Salah, il était mauritanien mais avait principalement vécu en France. C’était lui d’ailleurs mon fournisseur en whisky.
On passait de longues soirées à refaire le monde et à siroter du Black Label.
Je lui parle de Leila et là Salah me dit, je connais bien la famille et surtout son frère, Mohamed, c’est un bon copain et un bringueur comme pas possible. Il aime trop la fête, les filles, les bagnoles et l’alcool.
Salah me dit, t’inquiète pas, je suis sûr que je vais pouvoir t’arranger un rendez-vous avec ta belle. Mohamed est vraiment un sympa et évolué.
Le lendemain je soigne ma gueule de bois quand Salah pointe son nez à la guest. Je lui dis, « pause, il faut que je cuve »
« Retapes toi, Mohamed passe ce soir ici avec sa sœur et moi je vais l’emmener faire la bringue »
Aie, aie, vite une douche, trois douches, rasoir, peigne parfum, encore une douche pour évacuer l’alcool qui s’accroche dans mes veines.
L’heure approche. Salah a déjà commencé l’apéro. Je reste sobre, tonic ou jus d’orange.
On sonne, j’ouvre la porte et je vois un jeune type souriant qui me tend la main et derrière lui, elle est là ! En tenue occidentale. Un jean, un chemisier, sans foulard, les cheveux nus mais attachés en une tresses. De jolis escarpins vernis aux pieds. Elle est superbe ! Je salue chaleureusement Mohamed que je rencontre pour la première fois. C’est un beau jeune homme avec un visage volontaire et il ressemble un peu à sa sœur. Ce même beau regard.
Je les fais entrer dans le salon ou Salah continu à picoler. Je m’excuse à propos de la présence d’alcool sur la table. Leila sourit et Mohamed réclame un whisky à Salah.
A suivre…………………..
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Mfeet le Mar 25 Sep - 10:18

Je le trouve super intéressant ton récit Wink ça ce lis comme un bon livre Smile
avatar
Mfeet
Fétichiste Confirmé
Fétichiste Confirmé

Aucun avertissement
Messages : 59
Points : 77
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 23
Localisation : Île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Fetichiste75 le Mar 25 Sep - 11:25

jeankigali a écrit:Les semaines passent à Zouerate et je vous assure que c’est monotone. Quel que soit le jour de l’année, le soleil se lève à la même heure et se couche systématiquement à la même heure aussi. Il fait toujours très beau et très chaud. On frise les 50° régulièrement et les mouches nous harcèlent quand on est à l’extérieur. Je change 3 ou 4 fois de chemises par jour et prend tout autant de douches. Il n’y a rien à faire à par travailler car il n’y a ni distractions, ni bars, ni alcool, ni filles. Bref un monastère en plein désert brulant !
Et là on reste 10 semaines d’affilé. Il faut aimer le pognon ! C’était pour la meilleure solution pour me payer des escorts à Paris.
Et bien sûr le temps de penser à Leila était disponible. Je n’avais pas de nouvelles de Leila. Elle a dû mettre ma carte de visite à la poubelle. Et puis au bout de 2 mois je reçois un SMS « Bonjour, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, nous avions voyagé ensemble. Appelez-moi si vous passez à Nouakchott et si vous êtes disponible, Leila »
Waouh, Bien sûr que je me souviens d’elle, je ne fais que ça d’ailleurs ! Bien sûr que je vais être disponible.

J’échafaude un super plan. Je dois normalement rentrer en France en repos pour deux semaines dans 10 jours. Au lieu de ça, je vais rester à Nouakchott. Je sais que la Guest est toujours disponible et qu’il y a beaucoup de place. Je demande à la direction l’autorisation d’occuper la Guest 10 jours prétextant que je vais faire du tourisme.
J’espère que ça va marcher avec Leila parce que repartir à Zouerat après se faire chier à Nouakchott serai difficile. Ce n’est pas Dakar ou Abidjan la capitale de la Mauritanie.
Une journée, ça va, mais après, il faut aimer la lecture ou le foot à la télé !
J’envoie un SMS à Leila « Avec grand plaisir, je vous appelle en arrivant à Nouakchott dans 10 jours. Jean »

Enfin je suis dans la capitale. J’appelle Leila. Elle est très heureuse de m’entendre et elle me dit, je vais en ville avec une amie et retrouvons nous au café français vers 15h.
Je me doutais bien qu’elle ne pourrait pas sortir seule rencontrer un homme, et qui plus est un mécréant de chrétien !
Je suis assis en terrasse depuis 14h. Je ne veux pas la rater.
Et à 15h précise je la vois. Je reconnais sa silhouette de loin. Toujours aussi aérienne, ses pieds ne semblent pas toucher le sol quand elle marche. Je ne touche plus terre non plus, mon cœur bat à 3000 à l’heure.
Elle est habillée en tenue traditionnelle avec un voile sur les cheveux. Elle est maquillée au Kohl. Elle est belle à se damner et elle me sourit en approchant.
Je balbutie un bonjour et me présente son amie que je vois à peine tellement Leila m’éblouie.
Nous discutons de tout et de rien un moment. Nous parlons de lecture car comme moi elle est passionnée de littérature. Je bois ses paroles.

Au bout d’un moment son amie s’absente pour aller se rafraichir. Je lui dis « Je voudrais vous voir seul à seul »
« Ce n’est pas possible, je suis surveillé ici. Tout le monde connait ma famille. J’ai dit que vous étiez un ami d’un de mes professeurs qui m’a beaucoup aidé pendant mes études »
« Je vous appelle, je trouverai une solution » je lui dis avant que son amie revienne.
On ne peut pas aller au restaurant et encore moins dans un hôtel, je ne sais pas comment faire. Je pense à l’enlever et partir dans le désert. Plus sérieusement prendre une voiture et descendre au Sénégal voisin.
J’avais un ami intime à l’époque qui malheureusement est décédé aujourd’hui qui s’appelait Salah, il était mauritanien mais avait principalement vécu en France. C’était lui d’ailleurs mon fournisseur en whisky.
On passait de longues soirées à refaire le monde et à siroter du Black Label.
Je lui parle de Leila et là Salah me dit, je connais bien la famille et surtout son frère, Mohamed, c’est un bon copain et un bringueur comme pas possible. Il aime trop la fête, les filles, les bagnoles et l’alcool.
Salah me dit, t’inquiète pas, je suis sûr que je vais pouvoir t’arranger un rendez-vous avec ta belle. Mohamed est vraiment un sympa et évolué.
Le lendemain je soigne ma gueule de bois quand Salah pointe son nez à la guest. Je lui dis, « pause, il faut que je cuve »
« Retapes toi, Mohamed passe ce soir ici avec sa sœur et moi je vais l’emmener faire la bringue »
Aie, aie, vite une douche, trois douches, rasoir, peigne parfum, encore une douche pour évacuer l’alcool qui s’accroche dans mes veines.
L’heure approche. Salah a déjà commencé l’apéro. Je reste sobre, tonic ou jus d’orange.
On sonne, j’ouvre la porte et je vois un jeune type souriant qui me tend la main et derrière lui, elle est là ! En tenue occidentale. Un jean, un chemisier, sans foulard, les cheveux nus mais attachés en une tresses. De jolis escarpins vernis aux pieds. Elle est superbe ! Je salue chaleureusement Mohamed que je rencontre pour la première fois. C’est un beau jeune homme avec un visage volontaire et il ressemble un peu à sa sœur. Ce même beau regard.
Je les fais entrer dans le salon ou Salah continu à picoler. Je m’excuse à propos de la présence d’alcool sur la table. Leila sourit et Mohamed réclame un whisky à Salah.
A suivre…………………..

Vraiment si c'est du réel, c'est magnifique.

Pour ma part à la suite d'une mauvaise expérience virtuel, mais qui m'a permis d'avouer mon fétichisme, j'ai avoué à la suite de cette expérience mon fétichisme à deux de mes cousins, et des amis, et même une amie. Qui l'ont tous plutôt bien pris.
avatar
Fetichiste75
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

1 Avertissement reçu
Messages : 282
Points : 289
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Mar 25 Sep - 16:28

C'est une histoire vrai qui s'est passé maintenant il y a quelques année!
J'ai juste changé les noms. Le mien aussi mais aussi celui de Soizic dans les aventures en Bretagne mais aussi le nom de ma compagne dans les récits " la danseuse" et "en Louboutins" mais tout le reste est réel. Ls photos sont celles que j'ai prises et que vous ne verrez sur aucun site.
On ne rajeuni pas mon brave monsieur! A 48 ans j'ai accumulé pas mal d'aventures tout court mais aussi pas mal d'aventures fétichistes. Et j'espère en vivre encore beaucoup.
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Fetichiste75 le Mer 26 Sep - 6:52

jeankigali a écrit:C'est une histoire vrai qui s'est passé maintenant il y a quelques année!
J'ai juste changé les noms. Le mien aussi mais aussi celui de Soizic dans les aventures en Bretagne mais aussi le nom de ma compagne dans les récits " la danseuse" et "en Louboutins" mais tout le reste est réel. Ls photos sont celles que j'ai prises et que vous ne verrez sur aucun site.
On ne rajeuni pas mon brave monsieur! A 48 ans j'ai accumulé pas mal d'aventures tout court mais aussi pas mal d'aventures fétichistes. Et j'espère en vivre encore beaucoup.

Vous en avez de la chance , ayant 21 ans, je n'ai casi eu aucunes aventures fétichistes, c'est vraiment très soft.

Pour soizic ect j'ai tout vu mon ami je sais que c'est vrai mais pour Leila je ne savais point !

En tout cas j'espère que il y'a des suites que cela soit pour soizic, ou Leila.

avatar
Fetichiste75
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

1 Avertissement reçu
Messages : 282
Points : 289
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Jeu 27 Sep - 23:28

Bonjour à tous
J'ai posté la suite de cette histoire à deux reprises et à chaque fois elle a été retirée. J'ai demandé au modérateur pourquoi elle avait été supprimée mais je n'ai pas eu de réponse.
Il y a une scène érotique dans la suite mais pas plus choquante que les chansons de Patrick Sébastien à 20h30 sur France Télévision. Si il y a une censure, j'aimerai que l'on m'explique.
Merci de m'éclairer à ce sujet et surtout bonne journée à vous tous!
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Ven 28 Sep - 3:44

Je tente à nouveau avec une version plus soft !!!!!!!

Version Soft
Les garçons commencent à s’enivrer sérieusement. L’ambiance est excellente. Mohamed est très agréable. C’est un garçon intelligent et cultivé. Leila parle peu. Elle sourit beaucoup et je ne peux m’empêcher de la regarder dès que je peux. J’ai du mal à suivre la discussion à tel point que Salah se moque de moi à un moment ; « Tu es encore parti sur la lune, Jean ? Reste avec nous, en plus il y a une jolie fille ici » et il me fait un clin d’œil.
A un moment il dit à Mohamed : « J’ai un super endroit ou passer la soirée, je connais deux petites burkinabaises qui n’attendent que nous ! »
« Il faut que je ramène Leila à la maison » dit Mohamed. « Laisses, tu es trop bourré, Jean va la ramener, il n’a rien bu et toi tu viens avec moi »
« OK mais il ne faut pas que papa le sache, que ça reste entre nous » dit Mohamed à sa sœur.
Je suis aux anges ! Merci Salah, je te serai éternellement reconnaissant.

Les garçons partis, je ferme la porte d’entrée et je reviens vers le séjour. Leila est là, debout et me regarde avec un grand sourire ; « Viens près de moi » et là elle me prend la main, m’attire vers elle et elle m’embrasse sur la bouche. Je suis tellement excité que je ne peux pas attendre, nous nous allongeons sur le sofa, et tout en l’embrassant, je défais son jean et le mien et je la CENSURE immédiatement. Leila est toute X et je suis au septième ciel. Je suis sur elle et ses jambes sont repliées. Ses petits pieds sont au-dessus de moi dans les petits escarpins vernis. Avec ma main droite je caresse son pied dans son escarpin. Le dessus de son pied est très doux et cela m’excite encore plus. Avant que je X Leila me repousse et me fait sortir d’elle « Pas question, que tu X en moi, la prochaine fois tu mettras un préservatif » Je me suis relevé et Leila s’agenouille devant moi et prend mon X dans sa main et le met dans sa X. Je suis au-dessus d’elle et elle est à genoux et je vois qu’elle a perdu un escarpin. Je suis au-dessus de sa plante de pied plissées qui s’offre à mon regard.
Ce petit pied est sublime. Il est parfaitement entretenu ; Pas une peau morte ni la moindre callosité. C’est une œuvre d’art.
Avec mon X dans sa X et la vision de ce magnifique petit pied je ne tiens pas longtemps et je X dans sa X.
Je suis fou de Leila, je suis en adoration totale. Une fille ne m’a jamais fait autant d’effet.
J’avais déjà remarqué que j’étais très attiré par les filles typées africaines mais je n’avais jamais passé le pas. Et j’avoue aujourd’hui que j’ai rarement repassé le pas dans l’autre sens depuis des années. C’est arrivé mais pas souvent.

Je regarde toutes les belles filles mais je me retourne plus souvent sur les africaines dans le métro à Paris. Quand je regarde le concours miss France avec L’inégalable JP Foucault, je vote toujours pour la Guadeloupe, la Martinique ou la Guyanne. A la télé j’aime les présentatrices typées. Je suis amoureux de Hapsatou Sy, Sonia Mabrouk, Aida Touihri ou de l’actrice Aissa Maiga. Je ne suis plus à un phantasme près !
Pourtant, je suis blanc comme un lavabo !
Bien obsédé le garçon ! Les femmes noires, les pieds, les belles chaussures, et puis quoi encore ? Tout, j’aime tout chez les filles. Il y en a qui comme passion les bagnoles, les maquettes d’avions, les capsules de bières et moi c’est les filles comme le chantait Jacques Dutronc pour les moins jeunes !

Revenons à cette soirée.
Nous sommes bien avec Leila, je lui propose de boire un verre. Elle accepte et elle m’embrasse encore. Je lui dis que je fou amoureux d’elle. Elle rit.
Je lui sers un verre, je me prends un whisky ; Salah a laissé la bouteille trainer. Je vois que Leila remet son escarpin. Je lui dis « attend, je veux voir tes jolis petits pieds » Elle me regarde avec un air interrogatif « Tu veux voir mes pieds ? »
« Oui, j’aime tes pieds, je les trouvent particulièrement mignons et craquants »
Son regard en dit long, cela doit être la première fois qu’on lui parle de ses pieds.

OK, dit-elle. Elle commence à retirer le deuxième escarpin. Et là encore, je l’arête « Attends, c’est moi qui vais le faire » Son regard est encore plus interrogatif puis elle sourit. Elle s’allonge sur le sofa et pose ses deux petits pieds sur l’accoudoir. L’un est chaussé et l’autre est nu.
Je m’approche de ses pieds. J’embrasse son pied nu. Je pose mes lèvres sur la voute du pied. Il sent légèrement le cuir des chaussures. Il est très beau. Je regarde la semelle de la chaussure ; 37 ma pointure préférée ; décidément, j’ai beaucoup de chance. Le pied est parfait. Il est fin, le talon est marqué et voute un peu plissée, les orteils déliés et le pied grec. Il est parfait, pas une peau morte, pas une déformation.
Je passe à l’autre pied, j’embrasse sa chaussure et le dessus de son pied. Leila a fermé les yeux. Je défais lentement l’escarpin et l’autre peton se découvre à moi. Les chevilles sont cote à cote ; Elles sont très fines et la peau est très douce. Je fais le tour de la cheville entre mon pouce et mon index.
Je recommence à embrasser ce pied. L’odeur est plus marquée car je viens de le sortir de la chaussure. Réunis tous les deux ; ces deux petons sont encore plus beaux. La voute est très marquée et lissée. La couleur des plantes en contraste avec le couleur du reste de la peau est saisissant. Leila que tu es belle !

Je reviens vers ses plantes de pieds et je commence à lécher la voute. « Tu fais quoi ? » demande Leila. « Je vais les manger, j’ai faim, rien mangé ce soir » Elle rit, c’est gagné. Je commence alors à lécher contentieusement ses deux petits pieds collés l’un contre l’autre. Tout y passe et je me garde les orteils pour la fin. Je vois qu’elle est un peu chatouilleuse et je fais attention de ne pas trop la chatouiller en appliquent bien la langue sur ses plantes offertes.
J’attaque les orteils. Je passe la langue entre chaque orteil et je passe aussi à l’attache des orteils sur le pied. Je sens bien que cela la chatouille. Elle a des petits mouvements et des gloussements. Je suce chaque orteil un pas un, les dix passent dans ma bouche et à un moment je jouis à nouveau. Leila le vois « C’est une découverte pour moi, je ne savais pas que l’on pouvait s’occuper de mes pieds comme ça » « Merci »
« Alors ils sont beaux ? » « Tu rigole, ils sont magnifiques » je lui réponds pendant que je remets un peu d’ordre dans ma tenue.
« Tu veux manger quelques chose ? » Je lui demande et elle me répond du tac au tac « Volontiers mais toi, tu n’as plus faim ? »
Nous discutions longuement devant une salade composée. Elle me parle de sa famille, de son frère, de ses petites sœurs, de son père. De sa vie en Mauritanie et surtout de la vie des femmes ici. Au bout d’un moment elle me dit « ramènes moi il est tard » et là elle se rhabille et sort un grand foulard noir de son sac et cache presque tout son visage.
« Personne ne doit me voir. Tu me déposera à 200m de chez moi ».
« On se voit demain soir ? » « Je ne sais pas, ça va être difficile »
A suivre………………..
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Fetichiste75 le Ven 28 Sep - 12:00

Suite !
avatar
Fetichiste75
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

1 Avertissement reçu
Messages : 282
Points : 289
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Sam 29 Sep - 5:50

Leila avait raison. Cela fait trois jours que je ne l’ai pas vu. Je me morfonds dans ma chambre. En plus je n’ai pas grand-chose pour m’occuper l’esprit alors je travaille. Je passe mes journées sur mon PC à reprendre mes dossiers.
J’appelle Salah à mon secours mais il me dit qu’il ne peut rien faire. On n’est pas en France et ici les filles sont très surveillées avant le mariage.
J’ai une idée tout d’un coup et je m’en ouvre à Salah devant une bouteille de Black Label.
Quand je faisais du business au Sénégal j’ai sympathisé avec mon avocat. Un type sympathique qui aujourd’hui à bien progressé car il a un cabinet avec une dizaine d’avocats sur Dakar. C’est grâce à lui que je rencontrerai bien des années plus tard mon épouse actuelle Aicha mais c’est une autre histoire.
Leila m’avait dit qu’elle n’avait pas trouvé d’emploi ailleurs que chez son père et qu’elle souhaitait d’autres expériences avant de s’établir.
J’appelle Babacar, mon ami à Dakar et je lui expose mon problème et je lui demande une grande faveur. Prendre Leila en Stage chez lui à Dakar et si il le faut je paierai le stage.
Un ami c’est important et inestimable ; Babacar me dit, bien entendu que je vais la prendre en stage et en plus j’ai besoin de nouvelles compétences ! Merci Babacar
J’envoie un SMS à Leila et lui expose mon plan. Elle est enthousiaste et me dit qu’elle en parle à son père et qu’elle s’organise pour partir à Dakar dès qu’elle reçoit l’invitation de Babacar.
L’invitation arrive enfin au bout de trois longues journées. Mes vacances sont déjà bien entamées. Tant pis, je vais me faire porter pale. J’appelle mon employeur et je lui dis que je suis malade et que je dois aller à l’hôpital à Dakar.
En fait je m’installe au Pullman plutôt qu’à l’hôpital.
Leila m’appelle. Elle est à la réception. Je descends comme un fou. Elle est là, magnifique. Vêtue d’un tailleur noir et chemisier blanc. Les cheveux attachés et de magnifiques escarpins noirs. Elle est divine.
« L’entretien avec Babacar s’est bien passé. Je commence demain matin et la nuit est pour toi »
Je commence à la caresser et l’embrasser dans l’ascenseur. Arrivé dans la chambre nous nous jetons sur le lit et faisons l’amour avec passion.
Après ces belles retrouvailles, nous décidons d’aller diner au restaurant de l’hôtel.
Leila s’habille très décontractée. Un pantalon de toile, un tee-shirt court sans manches et qui laisse apparaitre son petit ventre. Elle détache ses beaux cheveux noirs sur ses épaules.
Et aux pieds, elle met de belles scandales à talons noires. Une lanière sur le dessus du pied à la naissance des orteils et une autre lanière qui entoure le talon, Elégant et raffiné. En plus ses jolis petits bruns sont craquants dans ces belles chaussures. Elle a beau vernis rouge. C’est ma couleur préférée sur ses petits orteils.
Nous descendons au bar. C’était un grand comptoir avec des tabourets hauts. Nous nous installons et commandons à boire. Nous discutons à bâtons rompus tellement heureux de nous retrouver. A un moment j’entends un bruit sous le tabouret de Leila ; Je regarde et je vois les deux petites scandales par terre, Leila s’est déchaussée.
Je lui dis « tu as perdu tes chaussures »
« Oui, j’ai porté des talons toute la journée, j’ai un peu mal aux pieds »
Nous continuons à discuter et du coin de l’œil je vois une table avec des messieurs assis dans des fauteuils et qui discutent devant un apéritif. L’un d’eux n’arrête pas de regarder Leila et il mate ses jambes et ses pieds. J’adore ce genre de situation, on se sent moins seuls en tant que fétichiste.
Après le diner, nous regagnions notre chambre. Leila se déshabille complètement pour aller prendre une douche. Je l’intercepte avant qu’elle ne rentre dans la salle de bain. Je lui dis « j’ai envie de toi et aussi d’embrasser tes petits pieds ». Elle me regarde, sourit et va se mettre dans le fauteuil qui est dans la chambre et pose ses deux petits pieds sur la table basse. « Viens, ils sont à toi »
Je m’approche à genoux. Elle a croisé ses chevilles et exhibe ses magnifiques plantes de pieds à mon regard. Ils sont un peu sales, on voit qu’elle a porté des escarpins toute la journée. Ils sentent e cuir et la poussière. Je suis très excité.
Elle agite ses orteils avec un grand sourire sur ses lèvres.
Je m’approche et je colle mon visage contre ses plantes. Elle continu à gigoter ses petits pieds contre mon visage. J’essaye de donner un coup de langue entre deux bisous.
C’est vraiment un moment super érotique. Cela dure plusieurs minutes, je suis au comble de l’excitation et à un moment, Leila retire ses petons, se lève et va à la salle de bain. "allez à la douche les cracras ! Viens avec moi sous la douche » et elle me prend la main.
A suivre…………….
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Fetichiste75 le Sam 29 Sep - 6:07

Magnifique !
avatar
Fetichiste75
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

1 Avertissement reçu
Messages : 282
Points : 289
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Sam 29 Sep - 6:10

Fetichiste75 a écrit:Magnifique !
Merci mon ami, tu semble bien le seul à apprécier mes petites aventures !
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Erika le Sam 29 Sep - 19:53

Non non il n'est pas tout seul Wink
J'aime ta jolie plume ! Heureusement on comprend bien, même avec des x Wink
avatar
Erika
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 183
Points : 207
Date d'inscription : 05/05/2018
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Dim 30 Sep - 4:54

J’ai démissionné de mon poste en Mauritanie. Je ne travaille pas depuis plusieurs semaines. Complétement sous le charme de Leila.
J’avais pris un bel appartement très agréable à Fann.
Nous vivons une véritable passion. Je l’aime et elle m’aime et puis un soir…...
Leila rentre du bureau.
Elle est en pleurs. « Mon père vient de m’appeler. Je dois rentrer demain à Nouakchott »
« Que se passe-t-il ?, c’est grave ? »
« Je vais me marier »
Je m’effondre. Mes jambes ne me portent plus. C’est quoi cette histoire ? Une blague ou un cauchemar ?
En fait c’était bien un cauchemar.
« Ce n’est pas possible, on prend le premier vol pour Paris demain et on disparait »
« Ce n’est pas possible mon amour, je n’ai pas la main sur ma vie. Ma famille et son honneur est plus important que mon bonheur »
Je vis un véritable drame. Je suis anéanti. Leila aussi mais elle est beaucoup plus forte que moi.
Elle est partie le lendemain et je ne l’ai jamais revue.
Je suis resté une semaine à Dakar complétement détruit.

J’ai décidé de retravailler au plus vite. Je retrouve une place sur un projet gazier en plein milieu du Yémen à Ataq au milieu de nulle part à plus de 1000m d’altitude. L’enfer sur terre
Je reste un an sur le projet et je pense sans cesse à Leila.
On ne peut pas rester en permanence à Ataq. Régulièrement je prends des périodes de repos. En général, je vais en Casamance. J’aime la Casamance, c’est très reposant. Il y a des infrastructures touristiques mais très peu et surtout il n’y en a pas trop et la Casamance bénéficie d’un climat exceptionnel et de longues plages de sables blanc désertiques.
Un jour que je suis au restaurant à Ziguinchor avec un ami je remarque une serveuse particulièrement séduisante. Une jeune femme entre 25 et 30 ans. Assez grande, très fine et un beau visage. Une belle couleur foncée. Je vois sur son badge qu’elle s’appelle Aminata.
Je remarque qu’elle porte de belles scandales à haut talons comme je les aime. Je remarque que ses ongles sont bien vernis et que ses talons sont soignés.
Je paye l’addition et dans la boite de la note, je laisse mon nom et mon numéro de téléphone.

Ca ne tarde pas. Le lendemain matin je reçois un SMS d’Aminata. Je suis déjà parti à Cap Skirring ou je loue une chambre dans un petit hôtel sur la plage.
A suivre……….
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  jeankigali le Dim 30 Sep - 9:40

Voulez vous la suite?
avatar
jeankigali
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

Aucun avertissement
Messages : 146
Points : 164
Date d'inscription : 26/08/2018
Localisation : Kigali Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Fetichiste75 le Dim 30 Sep - 18:30

jeankigali a écrit:Voulez vous la suite?

Oui mon ami, et en tout cas merci de m'avoir remercier ! ne t'en fait pas même si je suis seul , je suis avec toi, m'enfin il y'a aussi Erika, donc oui je la veux perso !
avatar
Fetichiste75
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

1 Avertissement reçu
Messages : 282
Points : 289
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Fetichiste75 le Dim 30 Sep - 18:31

Et j'ai une question , Leila, tu l'a rencontré avant Solzic ?
avatar
Fetichiste75
Fétichiste Pro
Fétichiste Pro

1 Avertissement reçu
Messages : 282
Points : 289
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos proches connaissent-ils votre fétichisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum